la veste saler de Pauline Alice: MON EVEREST

Parmi les nombreux projets de couture que j’avais en tête, depuis longtemps figurait la veste tailleur SALER de chez Pauline Alice.

C’est un projet qui m’a pris beaucoup de temps et que je n’aurais pas pu réussir sans la vidéo associée proposée par Artesane,le site de cours de couture en ligne.

J’aime ses détails, son pli d’aisance, ses manches travaillées:

VESTE SALER PAULINE ALICE VERSION 1

J’ai fait une taille 38 mais avec des valeurs de coutures à 1cm au lieu de 1.5 sauf sur les côtés car j’ai voulu la cintrer un peu plus…je peux la fermer mais c’est un peu juste donc pour la prochaine qui sera en lainage bleu marine je pense mettre 1 cm partout… sauf sur les coutures qui traversent les poches passepoilées car du coup j’ai dû tout reprendre .

A ce propos, si quelqu’un a des infos sur les lainages, la façon de les coudre , si on peut les laver ou non, je suis preneuse, merci d’avance pour vos conseils.

Ce que j’ai appris lors de cette aventure et ce que je veux retenir pour la prochaine fois:

  • comment coudre un arrondi, en faisant une couture dans la valeur de couture et en crantant juste au-dessus afin de réduire la tension dans le tissu.
  • on peut consolider les manches en faisant une couture de 10 cms sous le bras dans la valeur de couture
  • le glaçage qui est une technique qui permet à la veste de bien se tenir une fois la doublure accrochée . Pour cela quand votre ourlet est replié, il faut faire des points sur les valeurs de couture afin de bien marquer le pli.

Est ce que je recommande les vidéos d’Artesane? Honnêtement OUI car je trouve que les indications des patrons Pauline Alice sont peu nombreuses et vu mon niveau de couture je n’aurais pas pu faire sans la vidéo. Je regrette dans la vidéo le manque de lien avec les numéros des pièces de patron, en effet parfois il faudrait des rappels quant à l’assemblage des pièces; Pauline les appelle par leur vrai nom mais des fois j’avais l’impression d’être dans le film les 3 Frères avec  » choupette, il est où le cul cul , elle est où la tétête… », bref le numéro indiqué sur la patron m’aurait grandement aidé.

Autre point positif d’ARTESANE, un service après vente de grande qualité, j’ai rencontré des problèmes techniques avec mon serveur internet et ils m’ont trouvé une solution très rapidement.

Je vous laisse avec quelques photos de la veste portée

et aussi cette chanson de Marvin Gaye qui nous dit que rien n’est impossible…. comme avec mon Everest couturesque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *