UNE SUREAU PARTICULIÈRE POUR UNE OCCASION PARTICULIÈRE

Il y a une semaine tout juste , ma Mamie nous quittait …même si au fond de notre coeur, nous savons que c’est mieux ainsi, ce même coeur ne peut s’empêcher de se serrer en pensant au vide qu’elle laisse.

Ma Mamie avait participé à l’achat de ma machine à coudre il y a maintenant 6 ans. Lors de mes dernières visites , elle était toujours attentive et sensible aux vêtements que je portais et aux tissus dans lesquels ils étaient faits et qu’elle aimait toucher. C’est donc tout naturellement que j’ai eu l’idée de me coudre une robe , pour ses funérailles qui ont eu lieu hier.

J’avais commencé il y a quelques temps une robe sureau dans un tissu étoffe des héros, javais décidé de soigner l’intérieur avec un joli liberty et des pois…et puis j’ai rencontré quelques difficultés sur les fronces du bustier et je n’avais pas assez de tissu pour les jolies manches ballon que j’avais imaginées et qui marchent très bien sur cette robe. Je vous laisse voir un 1er exemple de manches ballon déjà réalisées sur la sureau il y a environ 3 ans:

En effet, comme j’aime les tissus un peu épais , les manches initialement prévues pour cette sureau ont tendance à alourdir la ligne générale de la robe.

Je ne sais pas pourquoi j’ai alors repensé à cet ouvrage non fini… et j’ai finalement terminé cette robe.

Elle tombe très joliment.

J’ai aussi rendu hommage à cette merveilleuse personne qu’était ma Mamie avec ces quelques lignes:

Mamie,

A l’heure où j’écris ces lignes il est un peu plus de 21H ce samedi 9 Décembre 2017 et je viens d’apprendre que tu n’es plus. Je ne sais pas encore si je pourrai te les lire. Dans tous les cas je les glisserai dans une enveloppe et elles t’accompagneront vers ta prochaine demeure ; prochaine et pas dernière car j’ose imaginer que ton âme et ton amour sauront revenir vers nous.

J’ai pu te dire Adieu le mois dernier et j’ai réalisé qu’une page de nos vies était en train de se tourner… et quelle page !

Comme je te l’ai murmuré à l’oreille « Tu m’auras apporté tellement de choses, Mamie. »

Je me souviens de nos vacances d’été entre cousins où Mme P….., comme l’appelaient les voisins, savait manager sa troupe de petits-enfants comme personne ; tu nous as appris le respect de l’autre et la vie en communauté, sans un cri, juste avec bienveillance.

Je me souviens de nos fous rires lorsque l’on a vu Tatie Danielle toutes les deux au cinéma de Port Leucate et que pendant les jours qui ont suivi, on s’est remémoré les dialogues du film avec complicité et bonne humeur.

Je me souviens de nos vendredis poisson quand tu me préparais mon déjeuner lors de mes années lycées.

Je mesure toute la chance que j’ai eu de partager tous ces moments avec toi.

Ils résonnent en moi encore aujourd’hui, ont fait de moi la personne que je suis et me guident encore tout au long de ma vie.

Je veux garder en moi cette force et cet amour de la vie qui t’habitaient et que tu as su nous transmettre.

Tu vas terriblement nous manquer mais tu vis encore en chacun de nous.

On t’aime Mamie.

La dernière chanson que nous avons chantée ensemble. Repose en paix Mamie, pour moi tu seras toujours cette étoile qui brille plus fort dans le ciel.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *